Parution : Alger 1955, essai d'une géographie sociale, de Rachid Sidi Boumediene : Une réflexion pour comprendre Alger et sa composante sociale
Ecrit par : Rédaction

Photo. Nacéra


Paru tout récemment aux éditions Apic, l'auteur algérien Rachid Sidi Boumediene a commenté et actualisé l'&oeliguvre de Jean Pelletier, Alger 1955, essai d'une géographie sociale, paru en 1955, et qui décortiquait la ville d'Alger et sa composante sociale. Publié pour la première fois par les Cahiers de géographie de l'université de Besançon, en 1959, fruit d'une recherche quasi exhaustive sur Alger, par la rigueur de la démarche et par les conclusions nettes de toute ambiguïté, l'intérêt de la réédition de Alger 1955, essai d'une géographie sociale, de Jean Pelletier, réside, malgré la distance qui sépara Alger de 1955 d'Alger de 2015, dans ces mérites : la froide objectivité scientifique, et sans jugements de valeur.
L'auteur écrit que la révélation de ce qu'était l'Alger colonial est un pas vers la reconnaissance de ce que &ndash et comment &ndash nous étions durant cette période, et indirectement des implications de cette structuration de l'espace de la ville dans ses effets sur l'agglomération actuelle, la société capitaliste en Algérie produisant et prolongeant aujourd'hui, bien qu'elle n'en porte pas le nom, des structurations homologues dans le tissu de la ville.

K. B. - El Moudjahed

Précédent  Suivant




Votre Panier est vide




Votre panier : Fermer